Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 09:00

Pendant la Seconde Guerre mondiale, deux jeunes garçons (dont un jeune Juif) se retrouvent seuls après l'évacuation de leur orphelinat. Livrés à eux-mêmes, ils vont découvrir les joies de la campagne, tout en essayant d'entrer dans la Résistance. Leur périple les mènera au bord de la mer. Nous sommes le 6 juin 1944.

J'aime beaucoup les titres de Vincent Cuvellier (notamment La chauffeuse de bus, aux éditions du Rouergue) mais je suis déçu par celui-ci. Si le récit commence bien et connaît des épisodes émouvants.
Toutefois, la fin me paraît trop rapide et invraisemblable. Pouvait-on s'approcher aussi près du Débarquement aussi facilement sans se mettre en danger ?
Au-delà de ce problème, je ne suis pas sûr qu'un enfant de 9 ans auquel ce livre s'adresse comprenne cet évènement historique avec si peu d'explications.

La fugue / Vincent Cuvellier ; ill. Baron Brumaire. - Bayard poche, 2008. - (J'aime lire plus).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 07/01/2009 00:18

Il parait que les enfants ont une imagination très débordante leur permettant, sans forcément comprendre réellement , de mettre des images sur des faits précis et de s'en faire un jugement. ...

Reno 07/01/2009 09:41


@ Géraldine : C'est très juste. Ce roman permet une première approche de la Seconde Guerre mondiale et de la vie de la France occupée. Il donnera une image de ces faits aux enfants. Je m'interroge
cependant sur une telle lecture, si elle est faite en solitaire. Peut-être le mieux est-il qu'un adulte (parent, enseignant, bibliothécaire...) lise le roman et en discute après avec l'enfant,
pour répondre aux questions soulevées et préciser le contexte ?