Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 09:00

Un jour, Elizabeth, dite Daisy, débarque chez ses cousins dans la campagne anglaise. Elle a été envoyée là par son père car, sa mère étant décédée, il souhaite refaire sa vie. Et sa fille ne s’entend pas absolument pas avec sa nouvelle femme.
Là-bas, Daisy va rencontrer sa tante Penn, la sœur de sa mère, Isaac, qui parle aux animaux, Piper, sa petite cousine de 9 ans si pure et gentille, et Osbert, l’aîné de ses cousins. Elle va surtout rencontrer Edmond, le frère jumeau d’Isaac. Edmond qui lit dans l’esprit des gens. Edmond, avec qui elle va connaître une véritable passion.
Daisy s’adapte très vite à cette famille spéciale mais très accueillante, qui respecte aussi sa relation difficile avec la nourriture.
Un jour, tante Penn est obligée d’effectuer un déplacement à l’étranger pour son travail. Pendant son absence, des rumeurs annoncent que l’Angleterre a été envahie. Les enfants, livrés à eux-mêmes, vont d’abord vivre une période calme et heureuse. Mais rapidement, le monde extérieur va faire irruption dans leur vie. Alors rien ne sera plus pareil…

Quand j’ai commencé à lire ce roman, j’ai failli abandonner. Tout me semblait absurde et futile : les petits problèmes d’une adolescente, cette guerre absurde en Angleterre, ce style très monocorde.
Et pourtant, après l’avoir fini, je crois que la quatrième de couverture ne ment pas : nous avons là un texte majeur, et pas forcément que de la littérature pour la jeunesse. Les difficultés racontées au début s’effacent très vite. Le style monocorde se transforme petit à petit pour devenir un témoignage poignant d’un monde devenu fou et de relations humaines fortes.
La guerre absurde en Angleterre donne un côté science-fiction pas désagréable mais place surtout les protagonistes dans une situation inhabituelle : comment survivre dans une guérilla quand on a toujours vécu avec les téléphones portables et Internet.
Les petits problèmes d’une adolescente laissent place à une personne adulte déterminée, courageuse et aimante.

C'est un roman exceptionnel qui mérite d’être lu et présenté.

Ce livre a été lu sur plein d'autres blogs : chez Karine, Tirui, Karine1926, Emeraude, Mélanie, Cathulu, Cathe...

Maintenant, c’est ma vie / Meg Rosoff ; trad. de l’anglais par Hélène Collon. – Albin Michel, 2006. – 238 p. – (Wiz).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Finette 15/02/2009 16:38

Tu es très persuasif! Je note donc.Je pense bien à ton tag, j'y répondrai mais je ne sais pas quand car je commence dés mardi prochain un stage dans une librairie spécialisée dans des produits japonais ( mangas, bds, quelques romans, dvd, figurines, vêtements...) et puis j'enchaîne sur le début de mon travail de surveillante dans un lycée. :)A Bientôt!PS : c'est quoi cette histoire de bogoss? ;)

Reno 15/02/2009 19:55


@ Finette : Ne te presse pas pour le tag : il n'y a ni délai, ni obligation. Ca va être sympa comme job  de travailler en librairie : j'espère que tu nous donneras plein d'idées de mangas à
lire Quant à b-goss, ca ne marche pas, mais je pense que c'est du spam plus qu'autre chose...


bgoss 15/02/2009 14:49

Salut je serai surement devant toi au classement des bogoss mais je t invite quand meme sur b-goss.com

Reno 15/02/2009 19:53


Ca marche pas...