Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 08:00
Pas de blague, mais un petit poisson d'avril...

Le message de Mélaine sur cette série a soulevé en moi un vent de nostalgie, ramenant des souvenirs de mercredi après-midi et de Club Dorothée. Un petit coup de générique de l'anime "Lady Oscar" et me voilà plongé dans la série originale.

Soit donc Oscar François de Jarjayes, qui, comme son nom ne l'indique pas, est une fille. Elevée par son père comme un garçon, elle deviendra capitaine de la Garde Royale.
C'est à travers ses yeux que nous découvrirons une partie très importante de l'histoire de France : l'arrivée en France de Marie-Antoinette jusqu'à sa condamnation à mort.Plusieurs complots, rattachés à des évènements historiques (l'affaire du collier...), sont ainsi racontés et résolus grâce à Oscar.


Difficile d'en dire plus sur l'intrigue sans en dévoiler les saveurs. Cela est dû en grande partie au personnage d'Oscar, qui, même si elle tombe amoureuse d'hommes, n'en reste pas moins un personnage au charme ambigu, séduisant aussi bien les filles que les garçons.
Semi-critique : ce scénario, qui n'est pas sans rappeller le film de Sofia Coppola, a, selon l'auteur et l'éditeur, passionné des milliers de jeunes filles japonaises qui se sont ensuite intéressées à cette période. Pour ma part, je le prend plus comme un divertissement que comme un cours d'histoire. Même si je n'ai pas souvenir de grandes fautes historiques, je ne crois pas que l'histoire soit respectée au pied de la lettre. Après tout, tout est vu à travers le prisme de Marie-Antoinette. Et même si elle a ses fautes, je ne crois pas qu'elle ait déclenchée la Révolution à elle seule.

Quant au trait (et cela même l'éditeur l'écrit), il a vieilli, la série datant de 1972. Il a quand même son charme.

Par contre, chers lecteurs mâles, nous sommes ici dans un véritable shōjo manga (manga pour adolescentes). Si vous n'aimez pas les cheveux qui volent, les envolées lyriques, les grands yeux qui brillent et tout le monde qui pleure, passez votre chemin.

Malgré cela, j'ai été jusqu'au bout de ces 2 volumes de 900 pages chacun, ne serait-ce que pour découvrir la fin, plutôt dramatique, de Lady Oscar la Rose de Versailles.

Pour les amateurs, il existe un troisième volume de 335 pages, contenant des histoires courtes.


La Rose de Versailles (2 volumes) / Riyoko Ikeda. - Kana, 2005.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

melaine 14/04/2009 20:02

MDR ! Merci ça me rassure ;)

Reno 14/04/2009 21:38


@ Mélaine : De rien : entre trentenaire, faut se séparer les coudes ! :-D


melaine 11/04/2009 12:11

Ah ! Je vois que toi aussi tu as succombé !!!!! Je me sens moins seule avec mes souvenirs du Club Dorothée et d'Antenne 2. Ce manga est une pure merveille !!!!

Reno 13/04/2009 19:34


@ Melaine : Ne t'en fais pas : tu es très très loin d'avoir des souvenirs du Club Dorothée et d'Antenne 2. Nous sommes des milliers !!!!


Clarabel 01/04/2009 12:29

Moi je suis fan de chez fan de Lady Oscar !!!!!!  Je ne m'en lasse pas ! ! ! :))

Reno 13/04/2009 19:24


@ Clarabel : Je te comprends ! C'est une vraie saga dont on ne se lasse pas !


Abraham Soubrie 01/04/2009 11:15

Bonjour ,Si les Poissons sont muets ; Alors nous ont bavardent pour eux...!J'ai des Loups - bars Tout Frais de ce matin ...! çA Phot Aux Yeux..!A+ de vous relire , Bonne Journée ...  A . S

TAILLE-CRAYON 01/04/2009 10:45

Petit coucou... A un blog où j'aime revenir... car il est sympatique ..A bientôt....Lorent et ses 2900 trésors les tailleS-crayon...

Reno 13/04/2009 19:22


@ Taille-Crayon : Merci pour tes 2 comm' très sympas.