Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 08:00

metropolis Bien sûr, j'avais entendu parler de Fritz Lang. Bien sûr, je savais que c'était un génie du 7ème art. Bien sûr que je connaissais le film Metropolis (à ne pas confondre avec Monopolis : ça c'est dans Starmania ).

Mais bon, je ne savais pas que l'un était réalisé par l'autre et je n'avais vu aucun de ces films. Alors voilà, maintenant c'est réparé.

 

Dans la ville futuriste de Metropolis, le monde est coupé en deux : en bas, les ouvriers exploités, vivants dans une ville souterraine. De l'autre, les riches, les dominants. Et sur ce monde inégal règne Joh Fredersen.

Mais un jour, le fils de Fredersen, qui vit dans le luxe et l'insouciance, va rencontrer Maria. Tombé sous son charme, il va la suivre dans les bas-fonds et découvrir la vie terriblement dur des ouvriers.

Seulement Maria, par les idées qu'elle défend, fait de l'ombre à Joh Fredersen. Tout en ignorant que son fils l'a rejointe, il va construire un robot pour la mener à sa perte.

 

Tout simplement sublime. Le film est en noir et blanc et muet mais quelle réussite ! L'histoire est reste d'actualité et n'a rien à envier à certains scénarios modernes.

Les trucages sont géniaux : on se demande ce qu'aurait Fritz Lang avec les moyens d'aujourd'hui.

La musique souligne magistralement le déroulement de l'action et crée une ambiance à chaque instant.

Quant au jeu des acteurs, si leurs expressions sont caricaturales (ils n'avaient que ça pour s'exprimer), on ne se lasse pas de les regarder.

 

Un chef d'œuvre à voir, à revoir et à faire découvrir.

 

PS : Je n'ai pas eu le temps de regarder le DVD bonus, mais le reportage sur le film a l'air intéressant.

 

Metropolis / Réalisateur : Fritz Lang. - MK2 éditions, 2004. - 2 DVD. - 119 min.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-François 16/06/2009 23:26

"sublime" est un mot un peu faible... quant aux révélations de In Cold Blog : ouahou !!! Je n'ai pas d'autres mots !

In+Cold+Blog 24/05/2009 15:51

Imagine que depuis la restauration de cette version, plusieurs bobines perdues suite aux coupes de la censure américaine qui trouvait le film trop "communiste", ont été retrouvées l'an dernier à Buenos Aires.Il semblerait que ces scènes perdues éclaircissent différents points du scénario comme la raison pour laquelle la foule confond le robot avec Maria. De même, Schmale, l’espion du magnat, aurait un rôle plus important...Vivement que ces bobines soient restaurées et que l'on puisse enfin avoir accès à Metropolis tel que l'avait pensé et imaginé Fritz Lang.

Reno 25/05/2009 22:30


@ In Cold Blog : Wouah ! C'est incroyable tant de temps après ! J'espère que Mk2 va s'emparer de ces scènes pour les incorporer dans un nouveau DVD.


Marie 24/05/2009 10:34

Cela me tente, j'irai voir s'ils ont ce film à la médiathèque... Merci pour ces explications car bien souvent ma culture de cinéma laisse vraiment à désirer ! 

Reno 24/05/2009 10:50


@ Marie : Tu me diras ce que tu en as pensé. J'espère que ce film te plaira. Mais tu verras, malgré son âge, il est d'une modernité saisissante !