Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 18:42
Simon en a marre de s'occuper de ses frères et soeurs. Aussi, ni une ni deux, le voici qui fugue et quitte Lille pour Valence. Son escapade pourrait être sympathique sauf, juste débarqué, qu'une jeune mère lui laisse son bébé et disparaît. Fugueur avec un bébé sur les bras, Simon se demande que faire.

C'est alors qu'il va rencontrer M'sieur Victor. Sexagénaire, antiquaire et imposant, il va prendre sous son bras ces deux enfants perdus. Surtout que Simon lui cache les vraies raisons de sa présence à Valence. Tous les trois, ils vont apprendre à se connaître et se lier d'amitié.

Mais une relation née sur un mensonge peut-elle durer longtemps ?

*****

Dans ses romans jeunesse, Pascal Garnier aime bien parler de gens perdus, en souffrance qui vont renaître en faisant des rencontres avec d'autres personnes comme eux.

Ce roman ne déroge pas à la règle et c'est un grand plaisir. M'sieur Victor est un vrai personnage, ours bourru qui reprend goût à la vie grâce à ses deux enfants naufragés. Car M'sieur Victor a aussi eu droit à son lot de malheurs.

Voir ces trois écorchés retrouver des repères est un vrai plaisir, surtout que leur bonheur tient à des choses simples.

L'écriture simple et agréable de Pascal Garnier, une histoire belle et optimiste...  deux bonnes raisons pour ne pas passer à côté de ce livre.

M'sieur Victor / Pascal Garnier. - Bayard jeunesse, 2009. - Collection Millézime.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

In Cold Blog 21/07/2009 09:27

Même si Garnier garde sa préférence aux "écorchés" de la vie, il semblerait qu'il soit plus optimiste dans ses livres Jeunesse. Ca serait intéressant de savoir si c'est un choix pour lui, une bulle d'air frais entre deux romans "adultes" plus noirs, ou si c'est un "impératif" dicté par les éditions jeunesse...

Reno 21/07/2009 20:22


@ in Cold Blog : C'est une bonne question. Je pencherai plutôt pour la première hypothèse. On peut se permettre beaucoup en littérature jeunesse maintenant. On pourrait lui poser la question...