Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 23:00

Il y a 21 mois que Béryl, la sœur jumelle de Chloé, est morte dans un accident. Et depuis, Chloé a du mal à avancer.

 

Aujourd’hui, pour la première fois depuis l’accident, elle est retournée au cabanon, une petite maison familiale située dans la campagne du sud de la France.

Elle y est avec son frère Alban et Félicien son meilleur ami, venus réviser leur concours de médecine.

Chloé aussi doit réviser son bac. Pour cela, elle a invité Madeleine. Elle est la seule fille qui soit devenue son amie depuis la mort de Béryl.

 

Mais Chloé regrette ce séjour et cette invitation. Tout lui rappelle sa jumelle et leur enfance. En plus, Madeleine va s’installer là où auparavant se trouvait Béryl.

 

Ce qui empêche Chloé d’avancer est très profond, car elle ressent une grande culpabilité. La joie de vivre de Madeleine va-t-elle pouvoir l’aider ?

 

*****

 

Bon d’accord, ce résumé est loin de faire ressortir toutes les subtilités de ce roman. Personnellement, je n’accroche pas toujours aux histoires de  Marie-Sophie Vermot. Mais celui-ci m’a vraiment intéressé.

 

Les personnages de cette histoire sont tous très travaillés. Ils ont une véritable personnalité et ils sonnent vrais. Chacun à ses qualités et ses défauts et les mots qui soulagent leur manquent souvent. Ils sont faillibles et c’est ce qui les rend réels.

 

La réflexion sur le deuil est aussi très intéressante. Chacun a cicatrisé plus ou moins vite de la mort de Béryl. Il n’y a que Chloé qui n’arrive pas à passer cette étape, rongée par une culpabilité qu’elle s’impose. Elle en oublie ainsi que les morts ont toujours plus de qualités que les vivants, et que l’image qu’elle a gardé de Béryl n’est peut-être pas la bonne.

 

Sur un sujet sensible, Marie-Sophie Vermot a brodé une histoire intelligente.

 

Dernier jour de beau avant la pluie / Marie-Sophie Vermot. – Ecole des Loisirs, 2009. – Collection Médium.

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Pas de souci, il faut jute que j'attende que ma biblio le commande.En attendant, j'essaierais peut-être de lire un autre titre de cet auteur.
R

@ Finette : MS Vermot a écrit plein d'autres titres. Par contre, je n'en ai aucun qui me vient à l'esprit. Quelqu'un pourra certainement t'en conseiller un...


M
Le thème de la gémellité est toujours fascinant... Mais à cause du thème du deuil, j'attendrai cet automne pour découvrir ce roman !
R

@ Marie : C'est vrai que c'est un thème inépuisable. Pour le coup, les jumelles se ressemblent physiquement mais ont vraiment un caractère différent.
Quant au thème du deuil, eh bien malgré tout, le roman peut se lire pendant les vacances, comme le signale Clarabel http://blogclarabel.canalblog.com/archives/2009/07/27/14527565.html


F
Je note car le sujet m'intéresse, j'ai un penchant pour les romans assez sombres.Merci!Bon dimanche!
R

@ Finette : Tu me diras ce que tu en as pensé. C'est un sujet difficile et il est intéressant de confronter les avis.