Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 23:00
Jordi en a assez. Il ne comprend pas pourquoi, alors qu'il est en vacances, il est obligé d'écouter encore ses vieilles tantes espagnoles lui raconté ce qu'elles ont vécu. Il les aimait bien quand il était petit. Mais la guerre est loin et cela ne le concerne pas. Maintenant qu'il est ado, il n'a que deux envies : jouer à son jeu vidéo et rester seul avec sa cousine Clara.

Pourtant, les "vieux" restent gentils et compréhensifs avec lui. Seulement, quand sa tante Azucena l'appelle "le petit" devant Clara, il explose. Il se dirige vers le figuier familial et casse une branche, devant le regard médusé de ses tantes et de leurs amis. Jordi sent alors qu'il a fait une erreur, mais il est trop tard. Il est entraîné dans une drôle d'aventure.

Il se réveille en pleine guerre civile espagnole, lors de la Retirada. Il va fuir avec les autres les franquistes et tenter de passer en France. Au fil de ses rencontres, reconnaître tous ceux qui l'entouraient autour du figuier. Jordi va enfin comprendre ce qu'ils ont vécu. Mais comment revenir chez lui maintenant ?

*****

En lisant ce roman, comment ne pas penser à No pasaran, le jeu de Christian Lehmann ? Le principe est le même : prendre un adolescent d'aujourd'hui et le plonger dans une réalité historique. Dans les deux cas, la guerre civile espagnole.

Si Christian Lehmann utilisait le jeu vidéo, Michèle Bayar priviligie le symbolisme. Le figuier, dont les racines connaissent l'histoire, entraîne Jordi vers une sorte de rêve. C'est cet arbre qui porte et transmet l'histoire familial.

Michèle Bayar, pour écrire ce roman, a rencontré des personnes qui ont vécu ce drame. Elle se fait leur porte-parole, transmettant leur douleur. Elle s'en tire très bien et offre un récit à la fois intéressant historiquement et humainement.

Cet ouvrage constitue donc une bonne première approche de la guerre civile espagnole. Il est complété comme toujours dans cette collection d'un dossier documentaire.

A partir de 11 ans.

Le blog de Michèle Bayar.

Un figuier venu d'ailleurs : la Retirada / Michèle Bayar. - Oskar jeunesse, 2009. - Collection Histoire & Société.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

melaine 25/09/2009 09:16


Oui, j'ai passé de très bonnes vacances. Le reour a été un peu difficile.
Pour Sophie, c'est vraiment un pur hasard. Je passais en section jeunesse et je suis tombée sur ce livre. Je l'ai lu tout de suite et ça m'a rappelé des cours de Terminale. J'ai donc voulu
poursuivre et je suis allée chercher celui de sa soeur.
Je me tâte à lire son carnet qui est voluminieux. Ma pile de livres à lire est déjà très grande et on me rajoute encore des choses. Je ne vais pas m'en sortir.


Reno 27/09/2009 17:37


@ Melaine : Eh ben dis donc, ce n'est pas très optimiste tout ça Je suis sûr que tu vas t'en sortir. Mais les tentations
sont nombreuses en cette rentrée littéraire... Et en plus, il va bientôt y avoir Montreuil...


melaine 24/09/2009 17:38


Je n'en ai pas du tout sur ce thème. Je le note ! Mrci Reno !
Tu vas bien ?


Reno 24/09/2009 21:41


@ Melaine : Tu verras, il est sympa. Sinon, beaucoup de boulot mais ça reste sympa. Et toi ? Les vacances se sont bien passées ? J'ai vu que tu t'intéresses à Sophie Scholl...