Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 15:40
shogun de l'ombre noirez

En 1490, dans un Kyôto meurtri par les guerres, l’enquêteur Ryôsaku mène l’enquête, accompagné de trois adolescents comme assistants : Kaoru, Keiji et Sozô.

 

Ils vont devoir rechercher un ennemi terrifiant et multiforme : le Shôgun de l’Ombre. Ils vont pour cela explorer différents quartiers de la cité impériale, du cimetière bouddhiste au théâtre nô.

 

En effet, des inscriptions étranges, accompagnées de plusieurs traces de mains apparaissent dans différents lieus importants de la ville.

 

Cette enquête sera pour les trois adolescents l’occasion de grandir tout en affrontant leurs peurs et leur passé.

 

*****

 

Ce livre est une nouvelle enquête de l’inspecteur Ryôsaku. Le premier titre de cette série s’intitulait Fleurs de dragon, et est paru en 2008. Il est possible de lire ce deuxième volume sans avoir lu le premier, même si les références au précédent récit sont nombreuses.

 

Dans ce second tome, Jérôme Noirez nous offre un très bon polar médiéval japonais. L’enquête que doit mener Ryôsaku est prenante et flirte avec l’irréel et la folie. Il est rare de lire des histoires comme celle-ci. D’autant que l’auteur a vraiment réussi à créer une atmosphère sombre et glauque, dans un Kyôto sombre qui se remet difficilement des guerres qu’il a subi.

 

Au-delà du récit, c’est aussi un formidable moyen de découvrir l’histoire du Japon médiéval et les us et coutumes de cette civilisation. Les amateurs de mangas devraient apprécier cette plongée dans l’histoire.

 

A partir de 14 ans.

 

Le Shôgun de l’Ombre / Jérôme Noirez. – Gulf Stream, 2009. – (Courants noirs).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Midola 21/11/2009 18:37


Je viens de terminer "Fleurs de dragoon" et justement je me demandais si la suite était déjà sortie. J'ai ma réponse
J'ai bien aimé ce roman, ça change un peu du fantastique ! Il est bien construit, les personnages ont chacun une personnalité bien définie et on apprend beaucoup de choses sur la culture japonaise.
Par contre, mes souvenirs de ma lecture du "Clan des Otori" sont si forts, que ce roman paraît un peu fade...


Reno 23/11/2009 09:28


@ Midola : Ah oui, comparé au Clan des Otori, ça n'a rien n'a voir... Il vaut peut-être mieux lire d'abord ces livres avant. Encore que cette ambiance sombre et moyen-ageuse m'a vraiment
emballé.


Marie 10/11/2009 18:43


Un polar dans le Japon médiéval ? Ca me tente beaucoup !


Reno 11/11/2009 11:44


@ Marie : C'est vrai que c'est très original. Et puis l'ambiance est très bien rendue.