Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 20:27

caulfield-sortie-interdite.JPGKlaus arrive dans son nouveau lycée, celui où sa mère sera CPE. Cet adolescent se voit comme un looser, avec ses cheveux frisés, son corps en forme de poire et son visage qui rougit à la moindre émotion.

 

Il essaie bien dès les premiers jours de se rapprocher de Sturla, un de ces camarades de classe. Mais celui-ci le décourage rapidement. Juste après cette conversation, Sturla meurt dans un accident de métro. Klaus, qui le suivait de loin, se retrouve ainsi en possession de son anorak, son vélo et une clé USB contenant son journal. Il découvre ainsi que Sturla se sentait menacé.

 

Intrigué par ce journal, choqué par une mort aussi violente, Klaus va vouloir découvrir à tout prix la vérité. Il veut surtout savoir qui est-ce mystérieux Caulfield, auquel le ramène les pistes qu’il explore.

 

Autour de Klaus, les comportements de ses autres camarades sont à la fois étranges et ambigus. Liv, la plus belle fille de la classe et petite amie de Sturla, se rapproche beaucoup de lui. Stig, garçon populaire, lui parle, lui prête des vêtements et passe même dormir chez lui…

 

Mais ce que Klaus ignore, c’est que plus il se rapproche de la vérité, plus le piège qui lui est tendu risque de se refermer sur lui…

 

*****

 

Il est très difficile de résumer ce livre sans le dénaturer. L’auteur a réussi à créer une atmosphère étrange, glaçante et presque malsaine, en situant son action dans des endroits glauques, froids et souvent vandalisés.


Il nous offre un polars psychologique très bien monté (il n’y a pas beaucoup d’action), où tout se joue dans les relations entre les individus, les manipulations et les non-dits. La lecture est ainsi très étrange, et on avance à vue avec Klaus.


Pour ceux qui s’interrogent, l’auteur fait référence à J. D. Salinger et à son personnage Holden Caulfield dans l’Attrape-cœurs.

 

Personnellement, j'ai bien aimé ce polars psychologique. Cependant, bien qu'il paraisse dans une collection pour les ados, je ne le conseillerai pas à tout le monde. Il plaira bien aux amateurs de ce genre.

 

Gaëlle a un avis proche du mien. Elle parle également de la fin du livre, qui m'a également marqué. C'est un livre qui nécessite une médiation auprès des jeunes.

 

Caulfield : sortie interdite / Harald Rosenløw Eeg ; trad. du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud. - T. Magnier, 2009. - Collection Grand format.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cannot start microsoft outlook invalid xml 23/05/2014 09:17

I have read this book and it is pretty good. The story is really inspiring and enlightening. Even though the story is highly predictable, the book is really exciting. The book inspires us to believe in ourselves and tells us about the significance of self confidence.

Theoma 24/04/2010 23:33



Chouette ! IL est dans la PAL !



Reno 25/04/2010 10:23



@ Theoma : A passer d'urgence sur le dessus alors !



Marie 20/04/2010 08:31



J'ai bien envie de me laisser tenter !


Je note ce titre...


 



Reno 22/04/2010 19:47



@ Marie : J'espère qu'il te plaira, malgré son côté très sombre.



Midola 05/04/2010 15:31



Ce roman est dans ma PAL, ton billet attise ma curiosité !



Reno 05/04/2010 17:37



@ Midola : Tu verras, c'est une ambiance très particulière, qui convient parfaitement à ce livre assez dur.