Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 00:00
garcon-se-cachent-pour-pleurer-elisabeth-brami.gifMagie est morte. Pour Enzo, son petit-fils, c'est une terrible épreuve. Ils étaient très proches, surtout depuis que les parents d'Enzo se sont séparés et que Magie s'est mise à le garder. Ensemble, ils ont vécu de très beaux moments, comme ce week-end à Dieppe.

Enzo le vit d'autant plus mal qu'il s'interdit de pleurer devant les autres, car on se moque de lui. Pourtant, c'est la seule chose à faire pour se guérir de la mort de Magie...

*****

Elisabeth Brami nous propose ici un joli roman sur le deuil. La mort de Magie n'est pas racontée : on suit juste Enzo et ses pensées. L'auteure le fait avec beaucoup de sensibilité et de délicatesse.

Magie n'est pas représentée comme une grand-mère gâteau, mais comme quelqu'un qui a su être là quand Enzo en a eu besoin, ce qui a forgé une relation très forte entre eux.

Enzo a de très belles réflexions sur le deuil et les souvenirs qui restent après la disparition d'une personne proche. Je pense que ce roman peut aider ceux qui vivent une situation similaire.

Les garçons se cachent pour pleurer / Elisabeth Brami ; ill. Peggy Adam. - Actes Sud junior, 2008. - Collection Cadet.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Canel 26/01/2010 15:18


Merci pour la découverte de ce roman à la fois très subtil et abordable pour les plus jeunes !


Reno 26/01/2010 21:54


@ Canel : Je suis bien content qu'il t'ait plu. Certains textes d'Elisabeth Brami sont plus difficiles, mais celui-ci est vraiment très fin et accessible.


Canel 19/01/2010 09:05


Je note, merci !


Reno 19/01/2010 21:19


@ Canel : Tu me donneras ton avis. Pour moi, il s'agit d'un texte d'une grande sensibilité.