Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 21:08

les_gouttes_de_dieu_1.jpgShizuku Kanzaki est commercial pour les bières Taiyo. Il est aussi le fils du célèbre oenologue Yutaka Kanzaki. Mais, par opposition à son père, il ne doit jamais de vin.

 

Le jour où celui-ci décède, Shizuku sera mis face à un grand défi. Pour obtenir l'héritage de son père, il devra découvrir douze grands vins, les apôtres, ainsi que le meilleur de tous, les Gouttes de Dieux. Il apprend par la même occasion qu'il a un frère adoptif, Issei Tomine, et que celui-ci est un oenologue de génie. Le combat perdu semble perdu d'avance.

 

Yukata n'a cependant pas laissé Shizuku sans armes. Il l'a élevé à sa manière, lui faisant goûter toutes sortes d'aliments et de matière, le faisant voyager, découvrir l'art et les pays, le poussant à se laisser porter par ses sensations et en lui apprenant à décanter parfaitement n'importe quel liquide.

 

Ceci fait de lui potentiellement un excellent dégustateur de vin, capable de ressentir toutes les subtilités de ce breuvage et de décrire de manière parfaite ce qu'il lui inspire. Seulement voilà, le vin, il faudrait qu'il en boive. Le déclic et la passion viendront grâce à Miyabi  Shinohara, une apprentie sommelière, aux connaissances théoriques très larges.

 

Ensemble, ils vont se lancer à la recherche des apôtres et des Gouttes de Dieu. Cette grande quête sera aussi une aventure humaine. De rencontres en rencontres, ils découvriront tout le potentiel de cette boisson, les passions et les émotions que cette boisson peut déclencher.

 

*****

 

Gouttes-de-Dieu-tome-2.jpgJe dois l'avouer : au départ, l'idée de parler de vin dans un manga me paraissait bizarre et je craignais de m'ennuyer. Ces idées préconçues ont toutes sauté dès le premier volume.

 

J'ai d'abord apprécié le trait si fin de Shu Okimoto. D'une part, il arrive rien qu'avec du noir et blanc à montrer la robe d'un vin et les reflets qui y apparaissent. C'est une véritable prouesse. Il représente également très bien les tableaux et les scènes où la dégustation d'un vin peut nous emmener. Il commence par des détails, avant que la scène s'élargisse, jusqu'à occuper parfois une double page. On comprend alors très bien ce que ressentent les personnages.

 

Ensuite, j'aime beaucoup comment Tadashi Agi met en scène ses personnages et les lance dans une quête pour le mois difficile. Qui, en effet, serait capable de trouver le bon cru du bon millésime juste avec un court texte littéraire ? Peu importe tout cela, car on est avec Shizuki et Miyabi et on a envie qu'il batte le mystérieux, prétentieux et ambigu Issei. Il faudra tout de même s'armer de patience, car au douzième volume, seuls trois apôtres ont été dévoilés.

Pour nous faire patienter entre chaque révélation, Shizuku et Miyabi rencontrent différents personnages qui les poussent à découvrir de nouveaux vins : réanimer un amour ancien, retrouver la mémoire, prouver que vins français et vins italiens se valent, réfléchir à la synergie entre un vin et un plat... A chaque fois, ils en apprennent un peu plus, Shizuku sur la théorie et Miyabi sur la dégustation. Ces courtes histoires sont sympathiques et rafraîchissantes.

 

Depuis que j'ai commencé cette série, j'ai eu l'occasion de voir quelques reportages à la télévision car les auteurs se sont inspirés de vrais viticulteurs. Toutes les bouteilles qui apparaissent dans l'histoire existent réellement. Il paraît que cela a créé un véritable engouement au Japon et que les crus cités sont maintenant difficile à trouver. Si quelqu'un a une source pour vérifier cela, je suis preneur !

 

Personnellement, maintenant, à chaque fois que je bois un vin, j'espère toujours être transporté dans un champ de tournesol et de prendre la main d'une déesse grecque. Mais ça ne m'est jamais arrivé . Et vous ?

 

Les Gouttes de Dieu (volume 1 à 12) / histoire de Tadashi Agi et dessins de Shu Okimoto. - Glénat.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nicole Rossé 28/02/2011 13:48



Merci pour VOS réponses. Intuitivement, à partir des critiques que j'en avais lues, il me semblait bien qu'il s'agit plutôt d'une série pour adultes. Vous me confortez dans mon intuition. Je
suivrai donc votre conseil en me rendant dans une bibliothèque ou une médiathèque pour en emprunter quelques volumes. Encore merci pour vos réactions argumentées. Et peut-être à bientôt sur ce
blog !



Mélaine 26/02/2011 19:26



Bonjour Nicole,


Cette série est vraiment très bien mais pour vous donner un exemple, à la bibliothèque où je travaille, cette série se trouve en section adulte car très pointue tout de même.


En outre, faisant des rondes de livres dans des collèges avec un de mes collègues, nous présentons des mangas et jamais nous n'avons présenté celui là car nous le jugeons trop pointu.


Peut-être devriez vous lire 2 ou 3 volumes en les empruntant dans votre bibliothèque municipale pour vous faire votre propre avis ?


Personnellement, j'ai mis un certain temps à "rentrer" dedans et je la suis avec moi d'assiduité que d'autres séries. 



Reno 28/02/2011 13:27



Merci beaucoup pour ton témoignage, qui est très intéressant et auquel j'adhère entièrement.



Nicole Rossé 23/02/2011 16:57



Qui peut me renseigner ? Je n'ai pas lu cette série, mais j'ai lu beaucoup de critiques pour la plupart très enrhousiastes à son propos. Je suis documentaliste en collège. J'y anime un club
manga, nous participons d'ailleurs à l'élection de mangas pour un prix. Un élève très féru de mangas -il en sait plus long que moi - m'a parlé de cette série. Pensez-vous qu'elle peut intéressée
des collégiens ? J'imagine que si je devais faire l'acquisition de certains volumes, on ne pourrait pas me reprocher de faire l'apologie de l'alcool ? Qu'en pensez-vous ?



Reno 28/02/2011 13:25



Disons que cette série ne fait pas l'apologie de l'alcool, mais est plutôt une histoire autour de l'oenologie et du plaisir que peut procurer le vin. Les personnages ne sont d'ailleurs pas
alcooliques, mais des passionnés de cet boisson. Il y a également des histoires humaines autour de cette boisson, d'où surgissent des regrets et des blessures familiales ou amoureuses.


Pour moi, il s'agit plutôt d'un manga pour adulte, qui n'intéressera pas forcément les collégiens. Mais je peux me tromper, puisque qu'un des élèves vous en a parlé. Il faudrait voir s'il a déjà
lu les premiers volumes et ce qui l'intéresse dans cette histoire ou si c'est juste une curiosité de sa part.


La proposition de Mélaine de lire les premiers volumes pour vous faire une idée est bonne. Vous découvrirez ainsi une très bonne série et vous verrez s'il peut avoir sa place en CDI !



melainebooks 30/11/2010 11:13



Je lis cette série mais je trouve qu'elle traîne un peu en longueur.


Cependant, grâce à elle, j'ai appris beaucoup de chose sur le vin ;)



Mo' la fée 26/11/2010 18:15



je n'ai pas été jusqu'à essayer l'alpinisme ^^ Moins accessible tout de même qu'une bonne bouteille de vin