Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 11:08

malediction-sang.gifDepuis un an, Ellen est atteinte d'une drôle de maladie : elle est toujours fatiguée et affaiblie et les médecins ne savent pas pourquoi. En repos forcé chez sa grand-mère, elle va trouver au grenier des vieux journaux. Il s'agit de ceux tenus en 1878 par son arrière-arrière-grand-mère Ellen Laidlaw. Elle fut une des femmes médecins les plus connues pour ses travaux sur le sang.

 

Or, quand la Ellen d'aujourd'hui lit ses carnets écrits au XIXème siècle par une fille de son âge, elle fait une découverte bizarre. Le père de son aïeule soignait un vampire et celui-ci avait des vues sur la jeune fille. Ellen comprend tout de suite de quoi il en retourne, mais pas son arrière-arrière-grand-mère, car à cette époque, le livre de Bram Stocker n'était pas encore paru.

 

Aidée par Andy, un ami d'enfance (et même un peu plus maintenant), Ellen va retracer l'histoire de son aïeule et tenter de comprendre comment le mal dont elle souffre aujourd'hui pourrait être lié à ce passé familial

 

*****

 

Celia Rees est l'auteure de l'inoubliable Journal d'une sorcière et du complexe Testament de Stone. Elle se lance ici dans une veine qui est très à la mode : les histoires de vampires.

 

Et celui de Celia Rees, le comte Fransz Szekelys, est dans une lignée classique : terre consacrée, amateur de sang, pas de reflet dans le miroir... Il n'en reste pas moins que le récit est plutôt prenant. D'abord, le rapport passé/présent où l'on sait très bien que la Ellen du XIXème siècle est face à un vampire alors qu'elle l'ignore. Ensuite dans la troisième partie qui devient plus une course-poursuite.

 

Certains passages sont très bons et les ambiances sont bien décrites. Il est certain que je n'aimerais pas croiser le comte dans une rue sombre du Londres du XIXème siècle. A un moment, j'ai même pensé à Jack l'Eventreur. Autant vous dire qu'on s'y croit.

 

Pourtant, certains petits détails m'ont dérangé, notamment la grande facilité avec laquelle les personnages affrontent les épreuves. Ce qui est d'abord décrit comme insurmontable se trouve résolu avec une facilité déconcertante. La corde est un peu grosse parfois.

 

Malédiction du sang est donc un livre intéressant, avec des passages excellents, mais est loin d'être mon roman préféré de Celia Rees.

 

Les avis de Sophie Pilaire et de Mina.

 

Malédiction du sang / Celia Rees ; trad. de l'anglais par Anne-Judith Descombay. - Seuil, 2011.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bouma 28/05/2011 09:17



je crois que je vais rester sur Journal d'une sorcière alors...



Reno 28/05/2011 10:09



Disons que cette histoire de vampire n'est peut être à lire en priorité chez cette auteure...



melainebooks 27/05/2011 21:19



oula, ton avis me refroidit. Je prépare mes rondes de livres pour la rentrée et je voulais en inclure un de cette auteure. Je pense que je ne prendrai pas celui là. Lequel as tu préféré ?



Reno 28/05/2011 10:09



J'avais bien aimé le Journal d'une sorcière, mais je l'ai lu il y a longtemps. Le Testament de Stone était bien, mais un peu compliqué. Il paraît que son avant dernier titre, Illyria, est bien,
mais je ne l'ai pas lu.



Eloo 23/05/2011 11:33



Hello!
J'ai eu envie de lancer une revue virtuelle sur mon blog où tous les blogueurs pourraient mettre leur grain de sel! Pour plus d'infos :
http://www.canalblog.com/cf/fe/tb/?bid=773843&pid=21189325
N'hésite pas à participer et toutes mes excuses pour ce commentaire-pub!