Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 00:00
La-petite-fille-Bois-Caiman.jpgDans le sud des Etats-Unis, en 1862, les troupes du Nord ont défait l'armée sudiste. Les soldats victorieux ne sont pas forcément accueillis en vainqueur, surtout qu'ils n'épargnent pas les civils dans le chaos qui règnent.

C'est ici, dans la moiteur des environs du Mississipi, que se trouve Zabo Murrait. Cette jeune fille est orpheline, ayant perdu ses parents et un de ses frères pendant ou à cause de la guerre. Il ne lui reste plus qu'à se rendre chez une vieille tante de 98 ans, où se trouve son dernier petit frère.

Mais le chemin est dangereux, entre les bandits et les soldats. Heureusement pour elle, Zabo a du courag et du caractère. elle fera aussi la connaissance d'un photographe français, Quentin Coustans, qui deviendra son compagnon de route.

Arrivée à la ferme, elle fera la connaissance de son aïeule, Isabeau de Marnaye. Agée de 98 ans, elle racontera son histoire à la jeune fille qui porte le même prénom, Zabo étant le diminutif d'Isabeau.La vieille femme reprendra son récit en 1782, après sa sortie de prison de Saint-Domingue...

*****
Loin de reprendre son récit là où il l'avait stoppé, François Bourgeon a laissé passer 80 ans dans la vie de son héroïne. Le lieu a changé (de Saint-Domingue aux Etats-Unis), l'époque a changé (d'avant la Révolution française à la fin de la Guerre de Sécession), mais l'esclavage est toujours là et a du mal à disparaître.

Je dois l'avouer, les aventures de Zabo m'ont plu, mais les retrouvailles avec Isa, l'héroïne des Passagers du Vent, a été un véritable bonheur. La voir vieillie mais toujours aussi intelligente et vive est un véritable plaisir. Vivement la suite, pour découvrir ce qui va ou est arrivé aux deux Isabeau.

Comme toujours, Bourgeon s'est beaucoup documenté pour écrire son histoire. Il situe ses héroïnes dans un contexte et un lieu particuliers qui donne toute sa saveur au scénario. Quant au trait, il est toujours aussi précis. Je le trouve même parfois plus beaux  et plus précis que dans certains de ses anciens ouvrages.

Lire cet album, c'est comme retrouver une vieille amie. Une seule envie maintenant : découvrir la suite de son histoire.

Les Passagers du Vent, volume 6 : La Petite Fille Bois-Caïman, 01 / François Bourgeon. - 12bis, 2009.
Partager cet article
Repost0

commentaires

melaine 12/06/2010 19:21



Oui je l'ai vue. C'était petit mais avec beaucoup de planches originales.



Reno 13/06/2010 11:27



@ Melaine : Ca devait être très sympa. J'imagine que les planches originales sont très belles.



melainebooks 11/06/2010 13:37



Tu as pu aller voir l'expo ?



Reno 11/06/2010 22:10



@ Melaine : Ah non, j'ai loupé ça. Et toi, tu l'as vue ?



Jean-François 17/03/2010 09:11


C'est encore du bon, bien dessiné et admirablement mis en scène... mais mes souvenirs sont si lointains que parfois je me mélange un peu : j'aurais dû relire la série avant...


Reno 17/03/2010 13:01


@ Jean-François : Ca ne fait jamais de mal de relire les Passagers du Vent, et ça reste toujours un plaisir ^_^


melaine 21/02/2010 15:55


Vas y ! C'est jusqu'au 3 mai :)
J'aurais du dire à ma collègue d'anticiper...dommage. Je vais attendre.


Reno 23/02/2010 21:41


@ Melaine : 3 mai ! Ben dis donc, ils prennent leur temps pour vote le budget !


melaine 20/02/2010 13:39


Le chanceux !!!!! Je l'attends toujours (maudits budgets qui ne sont pas encore débloqués grrr). J'ai lu Les passagers du vent et j'ai même fait
l'expo au Musée de la marine. C'était super !


Reno 21/02/2010 12:26


@ Melaine : On a réussi à avoir celui-ci sur les derniers budgets. Mais pour le second, il va falloir être patient. Ah zut, je ne savais pas qu'il y avait eu une expo. Sinon, j'aurais bien été
la voir...