Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 00:00
forteresse-sacrifiee-jean-pierre-andrevon.jpgCe titre fait partie de la collection « Les Romans de la mémoire ». Elle a pour objectif de faire découvrir un événement historique du XXème siècle. Elle est publiée en partenariat avec le Ministère de la Défense. Une partie documentaire complète le récit.
On peut lui reprocher de tourner en grande partie de la Seconde Guerre mondiale, mais les évènements abordés sont intéressants et originaux (la guerre dans les DOM-TOM par exemple).
Nathan en fait une présentation, aisni que le site du Ministère de la Défense.

Dans ce volume, nous faisons la connaissance d'Henri Hélion, 16 ans, lycéen à Grenoble. Orphelin, il est recueilli par son oncle et sa tante. Son ascendance juive par sa mère ne lui a, pendant l'Occupation, pas value de problème. Cependant, nous sommes en 1944 et il vaut mieux prendre ses précautions : son oncle lui aménage une cache dans la cave. Henri conserve toutefois le droit de se balader parfois dehors.
C'est pendant une de ces sorties qu'il se retrouvera au cœur d'une manifestation anti-nazie. La réplique de l'occupant ne se fait pas attendre et Henri ne doit son salut qu'à l'intervention de Le Roux Maxime Gilmans de son vrai nom, une connaissance du lycée Champollion. Celui-ci lui explique qu'il a rejoint la résistance dans le Vercors, et que là-bas, bientôt, on aura besoin de monde.
Henri, qui ne supporte plus d'être spectateur, ne pensera plus qu'à la rejoindre...

Etant originaire de la région Rhône-Alpes et ayant fait mes études à Grenoble, j'ai été content de retrouver des noms familiers et de pouvoir situer les lieux de manière réelle.
Par contre, quelle remise en cause de mes connaissances historiques : j'étais persuadé que la résistance iséroise n'avait connue que des victoires ! Grâce à Jean-Pierre Andrevon, voici mes connaissances remises à niveau. J'ai pu découvrir la débâcle qu'a été la « forteresse » du Vercors et les drames que cela a engendré.
Une partie documentaire complète très bien cette histoire.

Vercors, juillet-août 1944 : la forteresse sacrifiée / Jean-Pierre Andrevon. – Nathan, 2006.

Partager cet article

Repost 0

commentaires