Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 00:00
En 1943, des lycéens, dont Raymond Le Moël et son amie Agathe, résistent à leur manière : ils distribuent des journaux clandestins, assurent des liaisons pour la Résistance, font une minute de silence devant le monument au mort le 11 novembre...

Un jour, Raymond et deux de ses compagnons doivent accompagner un parachutiste anglais pour son évacuation. Malheureusement, le jeune homme devra tuer un soldat allemand qui les a repérés.

Découvert plus tard, ce geste les conduira devant le peloton d'exécution. Ils n'ont alors que 17 ans.

*****

On ne peut rester insensible devant le destin de ces jeunes gens courageux, qui ont rejoint la Résistance tout en ayant conscience du risque qu'ils couraient.

Yves Pinguilly décrit très bien leur vie, l'époque à laquelle ils vivaient. Pour cela, il s'est basé sur l'histoire vraie des élèves du lycée Anatole-Le-Braz de Saint-Brieuc.

Ce roman semble être un ouvrage de commande à visée pédagogique (Guy Môquet est cité plusieurs fois au cours du livre). Il demande certaines connaissances pour bien situer ce récit dans le cours de la Seconde Guerre mondiale.

Le dossier documentaire présent à la fin de l'ouvrage est intéressant et complet sur la résistance des adolescents en France.

Un printemps fusillé / Yves Pinguilly. - Oskar jeunesse, 2007. - (Junior).

Partager cet article

Repost 0

commentaires