Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 09:00

Il faudra quelques temps pour que Cindy (Madeleine en vérité) apprécie son Grand-Père. Il n'est pas son vrai grand-père mais le second époux de sa grand-mère décédée. Comme il est atteint de Parkinson, les parents de Cindy (surtout sa mère) n'ont pas voulu le laisser seul.
Mais ce "légume" encombrant en fauteuil, qui pète à table, commence à les déranger. Surtout depuis qu'il a traversé le salon avec un pot de chambre sur la tête. C'est d'ailleurs décidé, ils vont lui trouver une maison de retraite.
Ce qu'ils ignorent, c'est que le vieux n'est pas si gâteux. Il veut empêcher Cindy de devenir comme ses parents, attachés aux apparences et coincés. Aussi demande-t-il à la jeune fille de l'aider à préparer son départ. Cindy demande de l'aide à ses amis Boule-de-Gomme (qui souffre de surpoids) et Geoffroy (qui est proche de Boule-de-Gomme pour attirer l'attention de Cindy).

Au départ, les portraits au vitriol des personnages sont très amusants de méchanceté. Très vite cependant, l'histoire lasse.
Comme nous sommes dans un roman d'humour, on peut admettre que tous les adultes (sauf Grand-père) sont des crétins prétentieux. Sauf qu'à côté de ça, les intrigues sont creuses et pas toujours abouties.
Boule-de-Gomme va-t-elle devoir déménagée ? Geoffroy, qui est quand même horriblement hypocrite avec Boule-de-Gomme, va-t-il arrêter son double jeu ? Et puis la "grande fête" de Grand-père est quand même un peu décevante.

Grand-père / Christophe Léon. - Oskar jeunesse, 2008. - (Junior).

Partager cet article

Repost 0

commentaires