Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 18:41

jules01.gifJules est un garçon tout à fait normal. Sauf que son petit frère frise l'hystérie permanente, son père un crétin trop sûr de lui et sa mère complètement transparente. Aussi, quand les professeurs Zemenski et Gredulin de l'Agence Spatiale Mondiale viennent lui annoncer qu'il a été sélectionné pour un voyage dans l'espace, il n'hésite pas. Il va donc être une des rares personnes à tester un nouveau type de vaisseau permettant de voyager à la vitesse de la lumière.

 

Ce qu'il ignore (et il ne peut guère compter sur ses parents pour l'aider), c'est que le professeur Gredulin a truqué les résultats, car il poursuit des buts peu avouables. Jules se retrouve donc embarqué dans une drôle d'aventure avec Janet, une fille de son âge, les physiciens déjantés Kovac et Bennet, la belle exobiologiste Van Houten et le colonel Tanaka, clone agaçant du capitaine Flam. Il va comprendre petit à petit que Gredulin ne lui a pas transmis toutes les informations. La principale étant le fait que les huit semaines de voyage dans l'espace paraîtront en fait beaucoup plus longues à ceux rester sur terre...

 

*****

C'est en lisant l'article de Mo' sur Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill que j'ai eu envie de me replonger dans cette série d'Emile Bravo. C'est un collègue qui me l'avait fait découvrir, en la présentant comme une BD scientifique.

Bon, c'est vrai que les aventures de Jules reposent toujours sur une réalité scientifique, mais il n'y a pas de quoi s'alarmer : on n'est pas obligé d'avoir fait un doctorat pour comprendre. Ce sont plutôt des histoires pour s'amuser !

 

Car d'abord, il y a le trait d'Emile Bravo. Reconnaissable, il s'inspire clairement de la ligne claire. L'ensemble est très moderne, bien ancré dans notre époque. Et ce que j'adore par dessus tout, ce sont les expressions des personnages. Les émotions ressortent très bien. Je me marre à chaque fois que les personnages ont des yeux ronds, car toutes ce qu'ils ressentent s'expriment très clairement.

 

Et puis il y a l'histoire. Terriblement drôle, très surprenante et décalée, elle peut plaire à tout âge (elle est d'abord paru dans Okapi si j'ai bien compris). Car Emile Bravo manie très bien l'humour à deux niveaux. Et franchement, les dialogues sont savoureux, plein de rebondissements et de malice. Alors couplés aux images, c'est irrésistible.

 

Rien à reprocher à cette succulent BD, qui peut vraiment se lire en famille !

 

Le blog non-officiel d'Emile Bravo.

 

Une épatante aventure de Jules, 01 : L'imparfait du futur / Emile Bravo. - Dargaud, 2006.

Repost 0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 18:16

vanyda-immeuble-d-en-face-1.jpgvanyda-immeuble-d-en-face-2.jpgvanyda-immeuble-d-en-face-3.jpg

 

Un immeuble, trois étages, trois appartements.

 

Au troisième, il y a Louis et Claire, 22 et 24 ans. Ils sont ensembles depuis le lycée. Elle est étudiante, alors que lui travaille.

 

Au deuxième, c'est là que se trouvent Fabienne, 48 ans, au petit soin avec Gipsy, son dogue allemand. Il y a aussi Jacky,47 ans. Taciturne, il est cependant troublée par la voisine du dessous.

 

Au premier, Béatrice, 26 ans, n'est pas insensible à son voisin du dessus. Mais elle est enceinte et déjà mère, élevant seule son petit Rémi, 4 ans.

 

C'est sur ces personnages que Vanyda base cette série. Et c'est une véritable réussite.

 

Par petites touches, elle raconte leur quotidien et les petits liens qu'ils finissent pas nouer. Cela va des bonjours dans l'escalier aux petites invitations, en passant par les petits gestes d'entraide. Mais le plus touchant, c'est ce qui se passe dans les appartements : les moments de bonheur, comme ceux de doutes ou de disputes.

 

Comme dans Celle que je ne suis pas et dans Celle que je voudrais être, Vanyda fait mouche. Elle est d'une justesse aussi bien dans son trait que dans les sentiments qu'elle prête à ses personnages.

 

Du coup, 3 volumes c'est bien trop court, et c'est là mon seul regret...

 

Les avis de Bouma, Tiphanya, Mo' et Yaneck.

 

PS : Pour Frédéric Boilet, qui fait la préface : Escalier C, c'est aussi un très bon roman de Moka.

 

L'immeuble d'en face, volumes 1 à 3 / Vanyda. - La boîte à bulles, 2010. - Collection Contre-jour.

Repost 0
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 16:21

Rentrée en douceur (et plein de bonnes résolutions qui ne seront pas tenues), avec le top BD des blogueurs, grâce à l'énorme travail de Yaneck. Tous ses commentaires sur ce top estival sont dans cet article de Mes BD à moi.


Pour ma part, je me réjouis de l'évolution à venir : lors du prochain classement, les séries n'auront qu'une note pour tous les albums ! Pour moi, cela est très heureux, notamment pour les mangas. Même en volumes séparés, et même si certains sont plus forts que d'autres, une série forme un ensemble cohérent et il est difficile de noter à l'unité.

 

Mais trève de blablas, voici le classement du mois d'août :


1- (N) Fables tome 7, Willingham, Akins, Buckingham, Panini Comics 19.33
2- (N) Le retour à la terre tome 4, Jean-Yves Ferri, Manu Larcenet, Dargaud 19.33
3- (-) Maus, Art Spiegelman, Flammarion  18.89
4- (-) V Pour Vendetta, Alan Moore, David Lloyd, Delcourt 18.8
5- (=) Le grand pouvoir du Chninkel, Jean Van Hamme, Gregorz Rosinski, Casterman 18.5
6- (N) Universal War One tome 1, Denis Bajram, Soleil  18.5
7- (=) Watchmen, Alan Moore, Dave Gibbons, Panini Comics 18.5
8- (N) Universal War One tome 2, Denis Bajram, Soleil  18.33
9- (=) Couleur de peau miel tome 1, Jung, Quadrants 18
10- (=) Je mourrai pas gibier, Alfred, Delcourt   18
11- (=) DMZ tome 4, Brian Wood, Riccardo Burchielli, Panini Comics   18
12- (-) Le retour à la terre tome 5, Jean-Yves Ferri, Manu Larcenet, Dargaud 18
13- (=) Où le regard ne porte pas tome 1, Georges Abolin, Olivier Pont, Dargaud  17.75
14- (=) Quartier lointain, Jiro Taniguchi, Casterman, 17.75
15- (=) Le signe de la lune, Enrique Bonet, José Luis Munuera, Dargaud 17.73
16- (=) Le photographe tome 2, David Guibert, Didier Lefèvre, Dupuis 17.7
17- (=) Blankets, Craig Thompson, Casterman 17.67
18- (=) Pinocchio, Winschluss, Les Requins Marteaux 17.67
19- (+) Pyongyang, Guy Delisle, L'Association, 17.67
20- (=) L'âme du Kyudo, Hiroshi Hirata, Delcourt 17.67
21- (=) Undercurrent, Tetsuya Toyoda, Kana 17.67
22- (=) Le chat du rabbin tome 2, Joan Sfar, Dargaud 17.58
23- (=) De cape et de crocs tome 2, Alain Ayroles, Masbou, Delcourt 17.56
24- (=) Couleur de peau miel tome 2, Jung, Quadrants 17.5
25- (=) Un homme est mort, Kriss, Etienne Davodeau, Futuropolis 17.5
26- (=) De cape et de crocs tome 8, Alain Ayroles, Masbou, Delcourt 17.5
27- (+) Un ciel radieux, Jirô Taniguchi, Casterman 17.5
28- (=) De cape et de crocs tome 3, Alain Ayroles, Masbou, Delcourt 17.44
29- (=) Trois ombres, Cyril Pedrosa, Delcourt 17.43
30- (=) De cape et de crocs tome 1, Alain Ayroles, Masbou, Delcourt 17.4
31- (=) Rides, Pablo Roca, Delcourt 17.33
32- (=) Batman guerre au crime, Paul Dini, Alex Ross, Soleil 17.33
33- (=) Fables tome 6, Willingham, Akins, Buckingham, Panini Comics 17.33
34- (=) Il était une fois en France tome 1, Fabien Nury, Sylvain Vallée, Glénat 17.33
35- (=) Le sursis tome 2, Jean-Pierre Gibrat, Dupuis 17.33
36- (N) Le tueur tome 5,  Jacamon, Matz, Casterman, 17.33
37- (=) Okko le cycle de l'Eau tome 2, Hub, Delcourt 17.33
38- (=) Magasin général tome 2, Jean-Louis Tripp, Régis Loisel, Casterman   17.29
39- (=) Terre-Neuvas, Christophe Chabouté, Vents d'Ouest  17.25
40- (=) La guerre d'Alan tome 2, Emmanuel Guibert, L'Association 17.25
41- (N) Ayako, Osamu Tezuka, Delcourt  17.17
42- (=) Batman the killing joke, Alan Moore, Brian Bolland, Panini Comics 17.17
43- (=) De cape et de crocs tome 5, Alain Ayroles, Masbou, Delcourt 17.17
44- (=) Aya de Yopougon tome 3, Marguerite Abouet, Clément Oubrérie, Gallimard 17.13
45- (=) Lou! tome 5, Julien Neel, Glénat  17.13
46- (=) Blacksad tome 1, Juan Diaz Canales, Juanjo Guarnido, Dargaud 17.11
47- (=) Blacksad tome 2, Juan Diaz Canales, Juanjo Guarnido, Dargaud 17.11
48- (-) Le retour à la terre tome 2, Jean-Yves Ferri, Manu Larcenet, Dargaud 19.33
49- (+) Lulu femme nue tome 1, Etienne Davodeau, Futuropolis 17
50- (=) Petit Pierrot tome 1, Alberto Varanda, Soleil 17
Repost 0
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 19:57

http://lecomptoirdelabd.blog.lemonde.fr/filescropped/7992_429_187/2010/07/geerts.1280227214.jpg

 

C'est avec une immense tristesse que j'ai appris aujourd'hui la disparition d'André Geerts, le papa de Jojo et de Mademoiselle Louise. 54 ans, c'est décidément trop beaucoup trop tôt pour partir.

 

Ses histoires n'ont jamais perdu leur fraîcheur, leur humour et leur humanité. Chacun de ses albums offre un véritable moment de lecture-bonheur.

 

Et puis c'est lui qui m'a fait ma première dédicace à mon premier salon du livre de Montreuil.

 

jojo-marie-geerts.jpg

 

Décidément, une bien triste journée...

 

Les articles du Monde.fr et d'Actualitté, ainsi que sur le site des éditions Dupuis.

 

Crédits photos :  Daniel Fouss avec des dessins d'André Geerts © Dupuis 2010

Repost 0
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 18:18

Yaneck a encore fait fort ce mois-ci, en publiant le nouveau classement du top BD des blogueurs. En voici les résultats (désolé pour le retard dans la publication et l'absence des derniers classements).

 

Petite nouveauté, j'ai précisé ceux que j'ai lu et ceux que j'ai chroniqué. Bilan : il y a encore du boulot !

 

Bonnes lectures à tous et bonnes vacances !

 

 

1- (=) V pour Vendetta, Alan Moore, David Lloyd, Delcourt 19.67 (lu)

2- (=) Maus
, Art Spiegelman, Flammarion 19 (lu)

3- (=)
Le grand pouvoir du Chninkel, Jean Van Hamme, Gregorz Rosinski, Casterman  18.5 (lu et chroniqué)

4- (=)
Watchmen, Alan Moore, Dave Gibbons, Panini Comics 18

5- (=) Le retour à la terre tome 2
, Jean-Yves Ferri, Manu Larcenet, Dargaud 18.375 (lu)

6- (=)
Blankets, Craig Thompson, Casterman 18 (lu)

7- (=) Couleur de peau miel tome 1
, Jung, Quadrants 18

8- (=) Pyongyang
, Guy Delisle, L'Association 18 (lu)

9- (=) Couleur de peau miel tome 1
, Jung, Quadrants18

10- (=) Où le regard ne porte pas tome 1
, Georges Abolin, Olivier Pont, Dargaud  17.75 (lu)

11- (=) Quartier Lointain
, Jiro Taniguchi, Casterman, 17.75 (lu)

12- (+) Le photographe tome 2
, David Guibert, Didier Lefèvre, Dupuis 17.7 (lu)

13- (=)
Pinocchio, Winschluss, Les Requins Marteaux 17.67

14- (=) L'âme du Kyudo
, Hiroshi Hirata, Delcourt 17.67

15- (=) Undercurrent
, Tetsuya Toyoda, Kana 17.67

16- (=) Rides
, Pablo Roca, Delcourt 17.6 (lu et chroniqué)

17- (=) Le chat du Rabbin tome 2
, Joan Sfar, Dargaud 17.58

18- (=)
De cape et de crocs tome 2, Alain Ayroles, Masbou, Delcourt 17.56 (lu)

19- (=)
Un homme est mort, Kriss, Etienne Davodeau, Futuropolis 17.5

20- (N) De cape et de crocs tome 8
, Alain Ayroles, Masbou, Delcourt 17.5 (lu)

21- (-) De cape et de crocs tome 3
, Alain Ayroles, Masbou, Delcourt 17.44 (lu)

22- (=) Trois Ombres
, Cyril Pedrosa, Delcourt 17.43

23- (=) De cape et de crocs tome 1
, Alain Ayroles, Masbou, Delcourt 17.4 (lu)

24- (=) Batman guerre au crime
, Paul Dini, Alex Ross, Soleil 17.33

25- (N) De cape et de crocs tome 6
, Alain Ayroles, Masbou, Delcourt 17.33 (lu)

26- (=) Fables tome 6
, Willingham, Akins, Buckingham, Panini Comics 17.33

27- (=) Il était une fois en France tome 1
, Fabien Nury, Sylvain Vallée, Glénat 17.33 

28- (=) Le sursis tome 2
, Jean-Pierre Gibrat, Dupuis 17.33 (lu)

29- (=) Okko le cycle de l'eau tome 2
, Hub, Delcourt 17.33

30- (=) Magasin général tome 2
, Jean-Louis Tripp, Régis Loisel, Casterman   17.29


31- (-) La guerre d'Alan tome 2
, Emmanuel Guibert, L'Association 17.25 (lu et chroniqué)


32- (=) Animal'z
, Enki Bilal, Casterman 17.17

33- (N) Batman the Killing Joke
, Alan Moore, Brian Bolland, Panini Comics 17.17

34- (N) De cape et de crocs tome 5
, Alain Ayroles, Masbou, Delcourt 17.17 (lu)

35- (=) Aya de Yopougon tome 3
, Marguerite Abouet, Clément Oubrérie, Gallimard 17.13 (lu et chroniqué)

36- (=) Lou! tome 5
, Julien Neel, Glénat  17.13

37- (=) Blacksad tome 1
, Juan Diaz Canales, Juanjo Guarnido, Dargaud 17.11 (lu et chroniqué)

38- (=) Blacksad tome 2
, Juan Diaz Canales, Juanjo Guarnido, Dargaud 17.11 (lu et chroniqué)

39- (=)
Petit Pierrot, Alberto Varanda, Soleil 17

40- (N) De cape et de crocs tome 4
, Alain Ayroles, Masbou, Delcourt 17 (lu)

41- (N) Jéronimus tome 1
, Christophe Dabitch, Jean-Denis Pendanx, Futuropolis 17

 

42- (N) Les gouttes de dieu tome 1, Tadashi Agi, Shu Okimoto, Glénat 17


43- (=) Le sommet des dieux tome 1, Yumemakura Baku, Jirô Taniguchi, Casterman 17

44- (=) Un ciel radieux, Jirô Taniguchi, Casterman 17

45- (=) Une aventure rocambolesque tome 2, Manu Larcenet, Dargaud  17

46- (=) Lulu femme nue tome 1, Etienne Davodeau, Futuropolis 16.95 (lu)

47- (=) Chroniques Birmanes, Guy Delisle, Delcourt 16.9 (lu et chroniqué)

48- (=) L'orchestre des doigts tome 1, Georges Abolin, Olivier Pont, Dargaud  16.8

49- (=) Canoë Bay, Patrick Prugne, Tiburce Oger, Editions Daniel Maghen  16.75

50- (=) Où le regard ne porte pas tome 2, Georges Abolin, Olivier Pont, Dargaud 16.75 (lu)

Repost 0
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 19:01

100-Bullets.jpgQuand le collègue m'a mis cette BD dans les mains, j'avoue ne pas avoir été emballé. Je lis trop de BD en ce moment, alors que plein de romans m'attendent. Et pourtant, je crois que je ne le remercierai jamais assez pour m'avoir permis de découvrir ce titre.

100 Bullets regroupe plusieurs histoires, dont le début est toujours le même. Une personne victime d'une injustice voit un jour débarquer un homme qui prétend être du gouvernement. Il leur amène une valise, contenant le nom de leur bourreau, les preuves l'accusant et 100 balles de revolver totalement inidentifiables. Si la personne décide de se faire vengeance, elle sera entièrement couverte par cet homme et son département.
Pour les personnages que nous suivons, c'est alors le début d'un long dilemme, qui les oblige à remonter dans leur passé. Chacun doit y affronter ses démons pour savoir s'il aura le cran de découvrir toute la vérité et d'aller jusqu'au bout de leurs actes en appuyant sur la détente.

Ce premier volume regroupe trois récits. Dans le premier, une jeune femme qui sort de prison découvrira qui a tué son mari et son fils pendant sa détention. Dans le second, un homme accusé à tort de pédophilie apprendra qui est à l'origine de sa disgrâce. Le troisième, plus court, est légèrement différent : une vieille femme noire vient au commissariat pour s'accuser du meurtre d'un notable.

Autant vous dire que c'est sombre et violent, aussi bien dans le scénario que dans l'illustration. Concernant le dessin, les traits sont fins, presque effacés et les couleurs plutôt foncées, sauf le sang versé. Cela crée une ambiance très particulière, qui convient parfaitement à l'univers urbain dans lequel vivent les personnages. Car on descend profondément dans les bas-fonds des quartiers des grandes villes américaines et dans ceux de l'âme humaine. Et pour y survivre, il faut être le plus fort.

Le scénario, quant à lui, nous pousse à nous interroger. Si l'on pouvait punir en toute impunité ceux qui nous ont fait du mal, est-ce que ce serait bien ? Car de toute façon, ce que nous chérissions a disparu, et rien ne pourra le remplacer...

Maintenant que cette série m'a accroché, hors de question de m'arrêter maintenant. Et pourtant, je suis prévenu : il paraît que la suite est encore plus sombre.

 

100-bullets.jpg

 

100 bullets, volume 1 : première salve / scénario de Brian Azzarello ; ill. de Eduardo Risso. - DC Comics, Panini Comics, 2009.

Repost 0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 00:00
La-petite-fille-Bois-Caiman.jpgDans le sud des Etats-Unis, en 1862, les troupes du Nord ont défait l'armée sudiste. Les soldats victorieux ne sont pas forcément accueillis en vainqueur, surtout qu'ils n'épargnent pas les civils dans le chaos qui règnent.

C'est ici, dans la moiteur des environs du Mississipi, que se trouve Zabo Murrait. Cette jeune fille est orpheline, ayant perdu ses parents et un de ses frères pendant ou à cause de la guerre. Il ne lui reste plus qu'à se rendre chez une vieille tante de 98 ans, où se trouve son dernier petit frère.

Mais le chemin est dangereux, entre les bandits et les soldats. Heureusement pour elle, Zabo a du courag et du caractère. elle fera aussi la connaissance d'un photographe français, Quentin Coustans, qui deviendra son compagnon de route.

Arrivée à la ferme, elle fera la connaissance de son aïeule, Isabeau de Marnaye. Agée de 98 ans, elle racontera son histoire à la jeune fille qui porte le même prénom, Zabo étant le diminutif d'Isabeau.La vieille femme reprendra son récit en 1782, après sa sortie de prison de Saint-Domingue...

*****
Loin de reprendre son récit là où il l'avait stoppé, François Bourgeon a laissé passer 80 ans dans la vie de son héroïne. Le lieu a changé (de Saint-Domingue aux Etats-Unis), l'époque a changé (d'avant la Révolution française à la fin de la Guerre de Sécession), mais l'esclavage est toujours là et a du mal à disparaître.

Je dois l'avouer, les aventures de Zabo m'ont plu, mais les retrouvailles avec Isa, l'héroïne des Passagers du Vent, a été un véritable bonheur. La voir vieillie mais toujours aussi intelligente et vive est un véritable plaisir. Vivement la suite, pour découvrir ce qui va ou est arrivé aux deux Isabeau.

Comme toujours, Bourgeon s'est beaucoup documenté pour écrire son histoire. Il situe ses héroïnes dans un contexte et un lieu particuliers qui donne toute sa saveur au scénario. Quant au trait, il est toujours aussi précis. Je le trouve même parfois plus beaux  et plus précis que dans certains de ses anciens ouvrages.

Lire cet album, c'est comme retrouver une vieille amie. Une seule envie maintenant : découvrir la suite de son histoire.

Les Passagers du Vent, volume 6 : La Petite Fille Bois-Caïman, 01 / François Bourgeon. - 12bis, 2009.
Repost 0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 00:00
happy-sex-zep.jpgDans son dernier album, Zep, le papa de Titeuf, s'adresse aux grands. Et comme toujours, il le fait avec succès.

Cette fois-ci, il analyse les rapports sexuels entre adultes consentants sous tout leurs formes : couples avec enfant, première fois, plaisirs solitaires, jeux érotiques, couples récents ou anciens... En une ou deux planches, il touche juste à chaque fois et  la chute est toujours hilarante. Et il y arrive sans tomber dans le vulgaire ou le graveleux.

Niveau graphisme, on retrouve son style qui a fait sa gloire. Zep a d'ailleurs soigné tous les détails, surtout ceux très intimes. Ami prude, passe ton chemin ! Car tu verras toutes les parties corporelles qu'on a souvent l'habitude de cacher, dans tous leurs états.

Deux choses qui m'ont bien plu aussi :
- Les femmes ont le beau rôle. C'est elle qui sont coquines, consentantes et intrépides. Elles prennent l'initiative, presque toujours pour le meilleur ;
- On ne peut s'empêcher d'essayer de deviner ce qui du vécu de l'auteur, ce qu'on lui a raconté et ce qu'il a imaginé !

Une vraie cure de rire, en cette période déprimante où l'hiver commence à devenir long.

J'ai essayé de trouver un petit extrait, pas trop "hot", pour vous laisser deviner ce qui va se passer ensuite :
happy-sex-extrait.jpg
ZEPoRAMA, le site de Zep et le site coquin de l'album.

Les avis de Yaneck et de Cathe.

Happy sex / Zep. - Delcourt, 2009.
Repost 0
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 00:00
xmen_bethy1_bd.jpgJe dois l'avouer : je ne suis pas très comics. Autant les mangas ne m'ont jamais posé de problème, autant la BD américaine a tendance à me bloquer.

C'est le cas avec ce premier volume d'une série.On y retrouve Psylocke, une mutante au grand pouvoir psychique, qui est tombée sous la coupe du Mandarin. Elle devra affronter Wolverine, qui a quelques soucis avec son pouvoir en ce moment.

Je n'ai d'abord pas accroché à l'histoire, qui commence de manière assez confuse. Elle m'a plus plu un peu plus loin dans le récit, quand j'ai fait la part entre l'imaginaire des personnages et la réalité. Malgré tout, j'ai au l'impression de prendre le scénario en cours de route, comme si j'avais loupé le début.

Quand aux illustrations, j'ai fini par m'y faire, même si je trouve les couleurs criardes.

Malgré tout cela, j'ai apprécié les indications apportées par l'éditeur sur les personnages et sur les auteurs. Elles apportent beaucoup au récit.
Et puis j'ai bien conscience que les fans apprécieront cet album, alors que moi je n'ai pas l'habitude de ce genre de BD.

Comme je n'aime pas resté sur un échec, j'ai demandé un collègue de me conseiller. Il m'a orienté vers Civil War. Après avoir feuilleté les premières pages, je crois que j'apprécierai plus

X-Men, 01 : La vengeance du Mandarin / scénario de Chris Claremont ; dessins de Jim Lee. - Marvel France, Bethy, 1998. - Collection Mainstream.
Repost 0
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 16:35
Yaneck a encore fourni un gros travail en début d'année ! Voici le Top BD des blogueurs de janvier.
Encore merci à lui et bonnes lecutres à tous !

1- (=) Le Grand pouvoir du Chninkel, Van Hamme, Rosinski, Casterman                  5/5

2- (=) V Pour Vendetta, Alan Moore, David Lloyd, Delcourt                                     4.83/5

3- (=) Maus, Art Spiegelman, Flammarion                                                             4.75/5

4- (N) Blankets, Craig Thompson, Casterman                                                        4.67/5

5- (+) Lulue femme nue, Etienne Davodeau, Futuropolis                                          4.57/5

6- (=) Le combat ordinaire tome 2, Manu Larcenet, Dargaud                                    4.5/5

7- (=) Où le regard ne porte pas tome 1, Georges Abolin, Olivier Pont, Dargaud         4.5/5

8- (=) Pyongyang, Guy Delisle, L'association                                                          4.5/5

9- (=) Quartier Lointain, Jirô Taniguchi, Casterman                                                   4.5/5

10- ( =) Aya de Yopougon tome 3, Marguerite Abouet, Clément Oubrérie, Gallimard   4.5/5

11- (=) Couleur de peau miel tome 1, Jung, Quadrants                                             4.5/5

12- (=) Un ciel radieux, Jirô Taniguchi, Casterman                                                   4.5/5

13- (=) Rides, Pablo Roca, Delcourt                                                                       4.4/5

14- (=) L'orchestre des doigts tome 1, Osamu Yamamoto, Editions Milans                4.38/5

15- (=) Aya de Yopougon tome 2, Marguerite Abouet, Clément Oubrérie, Gallimard    4.375/5

16- (-) Le photographe tome 1, David Guibert, Didier Lefèvre, Dupuis                          4.67/5

17- (=) Le photographe tome 2, David Guibert, Didier Lefèvre, Depuis                         4.375/5

18- (N) Pinocchio, Winschluss, Les Requin-Marteau                                                4.33/5

19- (=) De capes et de crocs tome 1, Alain Ayrolles, Masbou, Delcourt                     4.33/5

20- (N) Il était une fois en France tome 1, Fabien Nury, Sylvain Vallée, Glénat            4.33/5

21- (=) La guerre d'Alan tome 2, Emmanuel Guibert, L'association                             4.33/5

22- (=) Un homme est mort, Kriss, Etienne Davodeau, Futuropolis                             4.33/5

23- (-) Chroniques birmanes, Guy Delisle, Delcourt                                                   4.3/5

24- (-)  Magasin général tome 2, Jean-Louis Tripp, Régis Loisel, Casterman                4.25/5

25- (N) Joséphine tome 1, Pénélope Bagieu, Editions Jean-Claude Gawsewitch          4.25/5

26- (=) L'âme du Kyudo, Hiroshi Hirata, Delcourt                                                       4.25/5

27- (N) Le chat du rabbin tome 2, Joann Sfar, Dargaud                                              4.25/5

28- (-) Animal'Z, Enki Bilal, Casterman                                                                     4.2/5

29- (=) Trois Ombres, Cyril Pedrosa, Delcourt                                                           4.2/5

30- (=) Le combat ordinaire tome 1, Manu Larcenet, Dargaud                                     4.17/5

31- (=) La guerre d'Alan tome 1, Emmanuel Guibert, L'association                              4.17/5

32- (=) Le photographe tome 3, David Guibert, Didier Lefèvre, Dupuis                           4.17/5

33- (=) Les aventure rocambolesque tome 3, Manu Larcenet, Dargaud                         4.17/5

34- (=) Où le regard ne porte pas tome 2, Georges Abolin, Olivier Pont, Dargaud          4.13/5

35- (=) Le triangle secret tome 2, Didier Convard, Jusseaume, Wachs, Gine, Glénat     4.13/5

36- (=) Blacksad tome 1, Juan D. Canales, Juanjo Guarnido, Dargaud                         4.125/5

37- (=) Blacksad tome 2, Juan D. Canales, Juanjo Guarnido, Dargaud                         4.125/5

38- (=) Canoë bay, Patrick Prugne, Tiburce Oger, Editions Daniel Maghen                   4.125/5

39- (+) Rosalie Blum tome 1, Camille Jourdy, Actes Sud BD                                       4.125/5

40- (=) Aya de Yopougon tome 1, Marguerite Abouet, Clément Oubrérie, Gallimard       4.1/5

41- (N) Ma vie est tout à fait fascinante, Pénélope Bagieu, Editions JC Gawsewitch       4.08/5

42- (-) Magasin général tome 1,  Jean-Louis Tripp, Régis Loisel, Casterman                  4.07/5

43- (=) Blacksad tome 3, Juan D. Canales, Juanjo Guarnido, Dargaud                          4/5

44- (=) Solanin, Inio Asano                                                                                        4/5

45- (N) Chute de vélo, Etienne Davodeau, Dupuis,                                                       4/5

46- (=) La guerre d'Alan tome 3, Emmanuel Guibert, L'association                                4/5

47- (N) Magasin général tome 4,  Jean-Louis Tripp, Régis Loisel, Casterman                 4/5

48- (N) Moi vivant vous n'aurez jamais de pause, Leslie Plée, Editions JC Gawsewitch   4/5

49- (+) Pico Bogue tome 1, Dominique Roque, Alexis Dormal, Dargaud                        3.96/5

50-  (-) Magasin général tome 3, Jean-Louis Tripp, Régis Loisel, Casterman                  3.86/5

Repost 0