Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 18:21

ecole-agathe-rose-raconte-des-histoires-pakita.gifDans la classe, Rose raconte toujours les choses extraordinaires qui lui arrivent : elle a fait un tour en mongolfière, elle a rencontré le président de la république… Agathe a quand même quelques doutes sur la véracité de ces histoires.  Surtout que Rose ne se souvient pas de tout ce qu’elle dit.


Un jour, Zoé, pour que Rose arrête de l’empêcher de jouer, invente un gros mensonge. C’est le début d’un jeu qui va toucher toute la classe. Les élèves inventent des mensonges de plus en plus gros.


Jusqu’au moment où Rose sortira un énorme mensonge et que tous les élèves comprendront qu’elle est une vraie menteuse…

 

*****

 

Dans la collection « L’école d’Agathe », Agathe présente à chaque fois un de ses camarades de classe, qui devient ainsi le personnage principal de l’histoire. Dans ce volume, c’est le thème du mensonge qui est abordé et les conséquences qui peuvent en découler.

Cette histoire ne m’a pas vraiment accroché. L'enchaînement des actions ne m'a pas paru logique à la première lecture. Ce n'est que la deuxième fois que j'ai compris que les enfants ne voyaient pas que Rose mentait dès le début. De même, je ne comprends pas comment les enfants s’aperçoivent si tard que Rose ment, alors qu’eux-mêmes jouent à raconter des histoires fausses.

Quant à la typographie, je ne voit pas ce qu’apportent les mots de toutes les couleurs, en italique et/ou en gras. On pourrait appeler ça le syndrome "Géronimo Stilton" : plein de couleurs et des polices différentes partout.

Il y a malgré tout quelques bonnes idées et des illustrations sympathiques. Les enfants sont également très demandeurs de cette collection. Mais pour moi, cela ne suffit pas.

Rose raconte des histoires / Pakita ; ill. Jean-Philippe Chabot. – Rageot, 2010. – Collection L’école d’Agathe.

Repost 0
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 07:35

mon aventure sous la terre defossez balicevic Le père et l’oncle de Lise (9 ans) font de la spéléologie. La fillette aimerait les accompagner mais ils refusent.


Aussi fait-elle le forcing, en se cachant dans la voiture. Le forfait découvert trop tardivement, les deux hommes accepteront d’emmener Lise dans leur expédition.


Lise doit alors affronter ses peurs : peur du noir, peur de la hauteur… Elle réussira haut la main, pour sa plus grande fierté.


Sauf qu’au moment de ressortir, la corde se rompt et son oncle se blesse. Il ne reste alors plus qu’à attendre les secours. Mais la situation est très dure pour l’oncle.

Son père demande alors à Lise, s’il le souhaite, de tenter de sortir par un passage plus étroit et ainsi appeler à l’aide plus rapidement.

 

*****

 

Il s’agit d’un premier roman bien écrit et bien illustré. Le sujet est rarement traité et, en plus, il est accompagné d’un peu d’aventure et d’action.


C’est une lecture que je conseille sans hésiter, à partir de 7 ans.

 

Mon aventure sous la terre / Jean-Marie Defossez ; ill. Didier Balicevic. - Bayard, 2009. - (J’aime lire).

Repost 0
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 00:00
Le roi Stanislas est un roi qui est toujours mécontent de tout. Ce qui l’empêche de punir ses sujets pour rien, ce sont ses trois trésors : des bijoux parfumés créés par son orfèvre, une fontaine dont l’eau redonne le sourire inventée par son ingénieur et un arbre à chatouilles cultivés par son jardinier.

Mais un jour, l’arbre à chatouilles est volé et l’orfèvre et l’ingénieur sont enlevés. Fou de rage, le roi Stanislas envoie le chevalier Golo et le jardinier à la recherche des malfaiteurs, les menaçant des pires châtiments s’ils ne les ramènent pas avant la fin du jour…

*****

Voici une histoire intéressant, bien conçue et bien écrite. Les évènements s’enchaînent bien et le récit est plausible. De plus, les illustrations de Florian Thouret sont amusantes et sympathiques. C’est donc un premier roman à conseiller.

Il est plus difficile de donner un âge à qui le conseiller, le texte étant important. Il s’adresserait plutôt à des enfants en fin de CP-CE1.

L’arbre à chatouilles / Roland Fuentès ; ill. Florian Thouret. – Rageot, 2009. – Collection Petit roman.
Repost 0
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 23:00
Depuis un mois, dans un petit village d'Ecosse, des cris affreux proviennent de l'île des Géants. Tout le monde est effrayé, hommes et bêtes. Scott, un jeune garçon, se pose autant de questions que les autres. Pourtant, quand il entend Fergus se vanter, il prend son courage à deux mains et se met en route pour explorer l'île.
Quelle ne sera pas sa surprise quand il découvrira l'origine des cris. Il s'agit de deux petits êtres qui se révèlent être des géants sous le coup d'une malédiction. Ils demandent l'aide de Scott pour retrouver leur apparence originelle et rejoindre ainsi leur peuple.

Une seule solution pour cela : ils doivent entendre la musique d'une harpe jouée par le vent.
Scott est d'accord. Mais le problème est de taille : la seule harpe du village appartient à Jill, la soeur de l'horrible Fergus...

*****
 
Voici un très bon premier roman. L'histoire est intéressante et contient de l'humour, de l'amour et de l'aventure (tout ça en 47 pages !). Je pense qu'elle devrait plaire aux jeunes lecteurs.

De plus, les illustrations sont fort sympathiques et accompagnent très bien le récit.

Un vrai coup de coeur.

L'île des Géants / Marie Vaudescal ; ill. Didier Balicevic. - Bayard, 2008. - (Bayard poche. J'aime lire).
Repost 0
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 23:00
Quand je suis tombé sur ce court roman, j'avais une impression de déjà-vu. Ce n'est qu'à la fin que j'ai enfin compris.

Il s'agit de l'adaptation de Mia et le Migou, paru au cinéma il y a quelques temps. Jean-François en avait d'ailleurs fait l'éloge.

Jacques-Rémy Girerd, le réalisateur, a signé cette adaptation. Elle est remarquablement écrite. Les illustrations d'Annette Marnat sont elles aussi délicieuses.

Mon seul regret est de n'avoir que le début de l'histoire et rien n'indique qu'une suite est prévue. Si l'aventure s'arrête là, autant aller voir le film. Sinon, vivement le deuxième volume !

Le site très bien animé de Mia et le Migou.

La bande annonce :


Mia et le Migou
envoyé par RegionIledefrance. - Regardez plus de films, séries et bandes annonces.

Mia et le mystère de l'oeil noir / Jacques-Rémy Girerd, ill. Annette Marnat. - Milan, 2009. - Collection Milan poche Cadet, Aventure.
Repost 0
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 12:19
Finalement, je retrouve les romans jeunesse... Alors voici un premier roman pour finir la semaine de travail.

Cet été, Gaétan ne part pas en vacances. Son papa a changé de travail et il n'a pas de congés.
Mais quand Corentin, son meilleur ami, lui demande où il va en vacances, Gaétan ne peut s'empêcher de répondre "en Vendée". Et comme il n'arrive pas à dire la vérité, son mensonge grandit...

Première lecture au thème sympathique et d'actualité. J'ai trouvé le vocabulaire riche et pas mièvre du tout. Les illustrations d'Isaac Bosch sont modernes et bien ancrées dans notre quotidien.
Un roman intéressant pour les enfants qui commencent à bien lire.

Le mensonge de Gaétan / Juliette Mellon, ill. Isaac Bosch. - Bayard poche, 2009. - (Mes premiers j'aime lire).
Repost 0
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 09:00

La chatte Thérèse est bien installée sur son super coussin pour la sieste. Mais sa maîtresse Suzanne veut nettoyer ce cousin. Vexée, Thérèse va chercher un autre endroit pour dormir.
Mais finalement, il n'y a que son super coussin.

*****

 

Une histoire courte, logique et amusante. Certains mots de vocabulaire me semblent difficiles, ce qui réserve ce livre aux bons premiers lecteurs. Le rapport texte-image est très bon : on sent que l'auteur et l'illustrateur ont travaillé ensembles.

Moi, Thérèse Miaou : Pas touche à mon coussin ! / Gérard Moncomble ; ill. Frédéric Pillot. - Hatier poche, 2008. - (Premières lectures).

Repost 0
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 09:00

Deuxième aventure de Berthus, le hamster-espion.

Berthus le hamster accompagne cette fois-ci la belle espionne Jane Champion. Ils partent pour le Tapistan où est retenu un collègue, l'espion Gérard Boulet. Celui-ci enquêtait car le Tapistant envisage de construire la bombe atomique. C'est sans compter l'astuce de Berthus....

Les aventures de Berthus sont toujours menées sur un rythme très rapide. Les évènements s'enchaînent vite et l'on n'a pas le temps de s'ennuyer. Les différents rebondissements se succèdent plus logiquement que dans le premier tome.
Les personnages sont très caricaturaux mais comme ils sont là pour nous faire rire, cela ne pose pas de problème. Les illustrations accompagnent très bien le texte : elles font ressortir le comique des situations et sont très modernes.

A partir de 8 ans.

Berthus à la rescousse ! / Olivier Muller ; ill. Roland Di Costanzo. - Bayard poche, 2008. - (J'aime lire plus).

Repost 0
20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 08:00
Berthus, agent secret / Olivier Muller, ill. Roland Di Costanzo. - Bayard poche, 2007. - (J'aime lire plus).

Berthus est le compagnon de l'agent spécial Mix. Car quoi de plus naturel pour un agent secret que de faire équipe avec un hamster ? Les deux coéquipiers vont devoir mener une enquête sur une agence matrimoniale qui cacherait un réseau de terroriste. Heureusement pour eux, l'astuce de Mix et le courage de Berthus vont les mener vers le succès.

Les actions s'enchaînent très (trop ?) rapidement dans ce court roman. On n'a pas le temps de s'ennuyer une seule minute. Tout est très tiré par les cheveux mais on s'amuse bien. Les illustrations "manganisantes" accompagnent joyeusement le récit. A proposer aux jeunes lecteurs réticents.
Repost 0
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 06:00
Crapounette et la tribu inconnue / Bertrand Fichou ; ill. Anne Wilsdorf. - Bayard poche, 2008. - (J'aime lire).

La tribu des Crapoush est obligée de quitter sa vallée car le gibier l'a désertée et il y fait de plus en plus froid. En chemin, ils tombent sur une tribu inconnue, à la drôle de langue et aux drôles d'habitudes. Il en faut cependant plus pour décourager Crapounette : grâce à elle et à Néander, un enfant de l'autre tribu, tout le monde va vite s'entendre et collaborer.

C'est un premier roman sympathique, rapide, qui mélange aventure et message de tolérance. Les illustrations sont aussi amusantes que le texte. Alors je dis oui.
Repost 0