Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 00:00
Ariane a 15 ans et vit à Vron, un petit village à la frontière de l'Allemagne et de la Suisse. Solitaire par choix, elle a une passion pour les chevaux.

Justement, depuis quelques temps, un nouveau venu habite une ferme avec des chevaux. Il s'appelle Tobias Grüber et est allemand. C'est d'ailleurs comme ça que tout le monde appelle cet homme secret et peu bavard, qui intrigue les villageois.

Ariane, elle, ne voit que ses chevaux. C'est d'ailleurs en leur rendant visite régulièrement que Tobias finira par lui adresser la parole. Il lui propose de devenir son assistante pendant les deux mois d'été. La jeune fille, après avoir obtenu l'accord de ses parents, accepte.

Au bout de quelques jours de travail, Tobias va lui avouer la véritable raison de sa venue. Il y a 10 ans, Lotte, la soeur de Tobias, a travaillé l'été à Vron. La veille de son départ, elle a été violée et assassinée. Ayant retrouvé des lettres qui lui étaient adressées, Tobias a décidé de reconstituer les derniers jours de sa soeur. Pour ça, il a besoin d'Ariane qui a aujourd'hui le même que Lotte lors de sa mort...

*****

Ne vous fiez pas à la couverture tape-à-l'oeil et très kitsch. Jean-Paul Nozière a écrit un polar psychologique prenant, qui aurait mérité mieux.

Tous les éléments sont réunis pour nous maintenir en alerte : un village français renfermé qui veut oublier son passé, un meurtre dont personne ne souhaite se souvenir, la Seconde Guerre mondiale qui n'est pas si loin. Nous suivons pas à pas Tobias et Ariane qui remonte progressivement dans le passé, à la recherche d'une Lotte qui n'a laissé derrière elle que quelques lettres.

Les sentiments des personnages sont bien analysés et décrits. La scène finale, très psychologique, fait froid dans le dos. Un très bon polar donc, qui fait passer un bon moment.

L'avis de Clarabel et de Nomiesbook. Le site de l'auteur.

A partir de 14 ans.

Mortelle mémoire / Jean-Paul Nozière. - Gallimard, 2009. - Collection Scripto.
Partager cet article
Repost0

commentaires

M

MDR ! Ne t'iqnuiète pas, j'ai fait exactement la même chose.
Avec elle, je me suis posée une question fondamentale : mais comment s'appelle Dagobert dans la version originale anglaise du Club des Cinq ?!


R

@ Melaine : Ah ça, c'est une bonne question ! Et tu as la réponse ?


M

Roooooo Stéphanie Benson !!!!!!! Tu n'as aucun livre d'elle ? Il te les faut. Elle a écrit beaucoup de livres pour les jeuens et des RP. Je l'ai eu en cours cet après-midi et j'ai passé un
merveilleux moment. Je peux même dire que j'ai eu une révélation MDR !
Je ferai un billet dimanche. J'ai beaucoup de livres à chroniquer en retard et il faut que je parle du RP jeune !


R

@ Melaine : Ah si, j'ai regardé : on en a une bonne quinzaine. Par contre, je n'en ai lu aucun. Mea culpa, je la note sur ma LAL.


M

Je vais voir si Stéphanie Benson va nous en parler demain en formation.


R

@ Melaine : Euh, c'est qui S. Benson ?


E

Moi aussi franchement la couv. ne m'attirait guère, tu viens de me redonner envie, surtout si c'est Nozière!!


R

@ Ed22 : Eh oui, il faut savoir passer outre certaines couv. pour tomber sur des petites perles.


M

Effectivement, la couverture ne colle pas avec un thriller angoissant ! 



R

@ Marie : Ah non, pas du tout ! On se demande ce que cette (belle) blonde vient faire par ici...